Le Bénin: le pays des gentils!

Situé sur la côte Ouest africaine, le Bénin est un pays francophone qui s’étend sur une superficie de 114 763 km2 pour une population de 11 millions d’habitants. Ancienne colonie française, il a accédé à l’indépendance le 1er août 1960 sous la dénomination de République du Dahomey. Surnommés ‘les Gentils’, les béninois méritent bien cette appellation car la plus grande richesse du Bénin se trouve dans l’accueil qu’on y trouve et la paix qui y réside, que les béninois valorisent plus que tout. C’est dans le respect de la diversité des et des cultures que ce pays pacifique et démocratique évolue, malgré qu’il soit entouré de pays ou les crises politiques se succèdent. Le Bénin est un pays très sécuritaire, offrant suffisamment de confort aux missionnaires pour leur fournir une expérience agréable. C’et un pays fertile ou les ressources abondent, même si elles sont mal distribuées. Comme touriste humanitaire, il est tout-à-fait possible d’y demeurer sans risques majeurs à sa santé, moyennant les précautions de base tels les vaccins et les mesures de prévention usuelles typiques des pays en voie de développement.

GEOGRAPHIE

Du Nord au Sud, le pays s’étend sur 700km et partage ses limites avec le Niger au Nord (277km) et le Burkina Faso au Nord-Ouest (386km) le TOgo à l’ouest (651km) le Nigeria à l’Ouest (809km) et l’ocean Atlantique au Sud (121km)

Plusieurs cours d’eau traversent le pays.

Contrairement à la croyance populaire, plusieurs pays d’Afrique sont très bien irrigués. C’est le cas du Bénin ou on ne manque pas de sources d’eau (quoique sa distribution et son assainissement fasse défaut). Le bassin béninois du fleuve Niger qui comprend les rivières suivantes: le Mékrou,  l’Alibori, la Sota,  et la Pendjari. Le bassin de la Volta qui comprend : le Pendjari et le Perma. Le bassin du Mono-Couffo comprend :  le Couffo : fleuve de 190 km (dont 170km au Bénin), et qui se jette dans la lagune Ahémé qui, elle-même, se jette dans l’océan Atlantique; Le Mono : avec ses 500 km, il sert de frontière entre le Bénin et le Togo sur son cours inférieur et se jette ensuite dans l’océan Atlantique. Le bassin de l’Ouémé, avec ses 608 km, l’Ouémé se jette dans la lagune Nokoué et utilise les chenaux de Lagos et de Cotonou pour communiquer avec l’océan Atlantique. On compte aussi plusieurs plans d’eau dans le sud tels le lac Nokoué,
le lac Ahémé, et la lagune de Porto-Novo.

TOPOGRAPHIE ET CLIMAT

Le pays est assez plat. On distingue cinq (05) régions naturelles :

  •   Une bande côtière, basse et sablonneuse, limitée par des lagunes (cocoteraies) ;
  •   Une plaine centrale, vallonnée et monotone, qui s’élève progressivement de 200 à 400 m du sud vers le nord aux environs de Nikki puis s’abaisse jusqu’à la vallée du Niger et au bassin de Kandi. Le bassin de Kandi au nord-est se présente comme une plaine drainée par la rivière Sota et ses affluents qui coulent dans des vallons très évasés ;
  •   La chaîne de l’Atacora au nord-ouest, où se situe le point culminant du pays, le mont Aledjo (658m);
  •   La vaste plaine du Gourma à l’extrême nord-ouest, entre l’Atacora et la frontière avec le Burkina Faso et le Togo.
  •   La savane humide occupe la majeure partie du pays. Quelques îlots de forêt primaire subsistent dans le Sud et le Centre. Des cultures, des zones marécageuses et l’immense palmeraie du Bas-Bénin occupent le reste du territoire.

Le relief du Bénin est très diversifié: Peu accidenté, il comprend:

  • une région côtière, basse et sablonneuse limitée par des lagunes;
  • un plateau d’argile ferrugineux ;
  • un plateau silico-argileux, parsemé de quelques sous-bois;
  • au nord-ouest, le massif de l’Atacora (800 mètres);
  • au nord-est, les plaines du Niger, silico-argileuses très fertiles.

Le Bénin possède deux (02) types de climat. Au sud, un climat équatorial avec une forte humidité. Il y a alternance de saisons sèches (de novembre à mars et de mi-juillet à mi-septembre) et de saisons des pluies (d’avril à mi-juillet et de mi-septembre à octobre). Au centre et au nord, on profite d’un climat tropical. La saison sèche est de novembre à avril et une saison des pluies de juin à septembre. L’harmattan, vent chaud et sec en provenance du Sahara, souffle sur toute l’étendue du territoire pendant la saison sèche.

À Cotonou, les températures ont une faible amplitude : les maximales varient de 28 à 32°C et les minimales de 23 à 26°C. La pluviométrie annuelle dans cette ville est de 1245 mm.

Au Bénin, on distingue 8 zones agro-écologiques. A cause de sa diversité de climat et son potentiel agricole et du fait que ce pays est bien irrigé, on reconnait le Bénin comme un pays qui a suffisamment de ressources pour nourrir tous ses habitants et même exporter. Ce n’est donc pas par manque de nourriture que ce pays subit une grande malnutrition chronique surtout chez les enfants, mais bien par manque de gestion des ressources et d’éducation à l’importance de la nutrition. 

RESSOURCES AGRICOLES

L’agriculture constitue la base de l’économie béninoise. Il s’agit d’une agriculture extensive a production essentiellement vivrière et employant pres de 85% de la population active. Le mais, le manioc, le haricot, l’igname, le sorgho, le fonio sont les principales cultures vivrières. Quant aux produits industriels, les principaux concernent le palmier a huile, l’arachide, le karité, le Cotton, le kapok, le tabac, l’anacardier. La pêche, la chasse et l’élevage ne revêtent pas au Bénin la même importance que l’agriculture dans les campagnes sauf chez les groupes socioculturels qui les pratiquent exclusivement.

Une partie de la production de biens, d’usage courant est fournie par l’artisanat local.

POPULATION ET CULTURE

La population du Bénin etait estimée au 31 mars 1990 a 5.400.000 habitants avec un accroissement annuel de 2.8%. Cette  population est jeune (plus de la moitie de la population totale a moins de 20 ans.

Les régions les plus fortement peuplées (plus de 75h/km2) se situent dans le bassin sédimentaire côtier  ou les 2/3 de la population totale  occupent la 10e partie du territoire national.

La Republique du Bénin est une jeune nation constituée d’une vingtaine de groupes socioculturels qui ont donne naissance a des entités homogènes du point de vue linguistique et culturel. Les langues les plus parlées sont le Fongbe, le Gengbe ou Mina, le Yoruba, le Baatonu, le Dendi. Le francais est la langue officielle dans l’administration et dans les relations internationales.

.Le Bénin comporte plusieurs villes d’origines diverses qui doivent leur développement a leurs fonctions historiques, administratives, commerciales et industrielles. Ce sont toutes des villes a dimension humaine qui sont surtout concentrées sur la cote et le long de l’axe Cotonou-Malanville. Les principales villes sont Cotonou, la capitale économique bâtie au bord de l’océan et Porto-Novo, la capitale administrative, vieille cite historique située en bordure de lagune. Pour son patrimoine historique, Ouidah est une plus petite ville, en développement, mais qui comporte une grande valeur historique, puisque c’est à cet endroit précisément que tous les esclaves étaient emmenés pour quitter vers les Amériques par milliers.

NUTRITION SANS FRONTIERES AU BENIN

C’est au Bénin que Nutrition sans Frontières a vu le jour, grâce à la première mission de Marie-France Lalancette, fondatrice, en 2018. Depuis, NSF appuie les professionnels locaux à travers l’instauration de programmes de prévention de la malnutrition tel le programme Un Oeuf pour la Vie, maintenant implanté dans deux écoles défavorisées du Bénin.

Pour aussi peu que 20$ par mois, vous pouvez vous aussi marrainer une école au Bénin!